Tétouan: clôture de la 4ème édition du Festival "Voix de femmes"

Dernière mise à jour :


Le rideau est tombé dans la nuit de samedi à dimanche sur la 4ème édition du Festival "Voix de femmes" de Tétouan.

La séance de clôture de cette manifestation culturelle, organisée sous le signe "l'art et la culture pour la promotion du développement durable", a été agrémentée de concerts de quatre artistes méditerranéennes: Chahra-z, Dealeuz de Rim, Nancy Ajram et la grande chanteuse espagnole Nina Pastori qui ont enflammé les scènes du Festival.

La diva libanaise a enchanté le public de la Place Almatar, venu nombreux savourer les plus belles interprétations de la chanteuse telles "Akhsmak Ah", "Bitfakar fi eih" et " Ya salam", en chantant en ch¿ur et avec une complicité remarquable la quasi-totalité de ces titres.

Les Aficionados du Flamenco ont été, quant à eux, au rendez-vous avec la senora espagnole Nina Pastori qui a ravi ses spectateurs avec des morceaux puisé d'un répertoire aussi bien riche que diversifié.

Nina Pastori avait intégré le monde du chant dés son jeune âge, en emboîtant le pas à sa mère et à sa grand-mère qui lui avaient appris les subtilités du Flamenco.

La Place Moulay El Mehdi a, de son côté, accueilli à bras ouverts la chanteuse néerlandaise d'origine marocaine, Chahra-z qui a pu s'offrir une place parmi les grands noms et ce, grâce à sa voix angélique et son talent de haut vol.

Artiste à plein temps, Chahra-z écrit, produit et interprète ses propres chansons, dont l'écho se fait entendre dans les quatre coins du monde.

L'assistance a également eu l'occasion d'admirer les talents d'une autre artiste marocaine, Dealeuz de Rim, qui a vécu en Malaisie où elle avait découvert le hip-hop asiatique avant de regagner sa patrie et se lancer dans une nouvelle aventure le "rap marocain".

Pendant trois jours, Tétouan a célébré la créativité féminine à travers un programme varié allant de concerts artistiques aux expositions artistiques et artisanales en passant par un défilé de mode traditionnelle, une course avec Nezha Bidouane et un hommage à plusieurs femmes ayant marqué de leur sceau le champ du savoir et des connaissances.

A l'instar des éditions précédentes, un marché "Au fil du temps" a été organisé dans l'objectif d'exposer des produits de l'artisanat avec la participation de 30 coopératives féminines représentant l'ensemble des régions du Royaume, ainsi qu'une compagne "Santé pour tous" au profit des femmes et enfants des quartiers défavorisés de la ville.

Cette édition a été, également, distinguée par la participation de certaines grandes artistes marocaines et étrangères, dont Najwa Karam, lauréate du trophée "Rabab d'Or" de cette année, ainsi que la chanteuse belge Natacha Atlas, la Marocaine Amina Alaoui, chanteuse de musique andalouse et la Portugaise Katia Guerreiro, chanteuse de fado.

La chanson marocaine a été représentée par plusieurs noms artistiques de renom, dont Hayat Al Idrissi, Souha (de son vrai nom Souhaila), Tendresse et Hasna Zalagh qui ont fasciné le public tétouanais.

A l'issue de cette manifestation, la présidente de l'Association "Voix de femmes", Mme. Karima Benyaïch, a souligné que ce Festival vise à promouvoir l'image de la région comme destination touristique, à encourager le dialogue interculturel et à jeter la lumière sur les acquis réalisés par les femmes tétouanaises au fil du temps.

La 4ème édition du Festival "Voix de femmes" a été organisée, du 7 au 9 juillet à Tétouan, à l'initiative de l'Association "Voix de femmes".

MAP


L'équipe de aufait accueille vos commentaires avec enthousiasme, et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Par contre, afin d'éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre équipe rédactionnelle seront publiés. Vous êtes priés de respecter la netiquette.

Vous avez droit à votre opinion, respectez donc celle des autres ! Merci.

comments powered by Disqus


newsletter