Aufait Maroc

Tournoi MED Avenir du COC : 58 pays au rendez-vous à Casablanca

Tournoi MED Avenir du COC : 58 pays au rendez-vous à Casablanca
Dernière mise à jour le 04/07/2012 à 10:11

Le COC Tennis de Casablanca organise du 7 au 15 juillet la 25e édition du tournoi international MED Avenir avec un record de participation: 58 pays ont répondu à l’appel. Les tableaux sont également relevés avec la participation de joueurs et joueuses qui figurent dans le Top 100 ITF à l’instar du Croate Franco Miocic (83e) et du Britannique Britain Evan Hoyt (99e) chez les garçons. Chez les filles, la Belge Elise Mertens (31e), l’Américaine Christina Makarova (41e) et l’Égyptienne Mayar Cherif (51e) sont indéniablement les attractions du tournoi.

Côté marocain, seul Abdelkader Benabdallah intègre directement le tableau grâce à son classement ITF (236e). Mais le Maroc a de fortes chances d’être mieux représenté dans les joutes finales du tableau des garçons car 19 joueurs nationaux sont engagés dans les qualifications, soit plus de la moitié de ce tableau qui compte en tout 33 garçons.

De l’avis de Mustapha Faïz, trésorier et représentant de la Fédération royale marocaine de tennis (FRMT) à la conférence de présentation du tournoi, c’est sûr, le Maroc aura d’autres représentants dans le tableau final des garçons.

“On aura d’autres Marocains dans le tableau final vu leur nombre. Et en plus du résultat, les qualifications sont une occasion pour nos jeunes de se frotter aux meilleurs joueurs.”

Mustapha Faïz, trésorier de la FRMT.

Mais chez les filles, comme le souligne le président du COC Tennis, Abdallah Amallah, “aucune joueuse marocaine ne rentre directement dans le tableau final”. Un cas de figure qui n’hypothèque pas pour autant les chances marocaines. Fatiha Berjane (585e ITF), la championne du Maroc junior a toutes les qualités pour se tailler une place dans le tableau final.

Pour rappel, la 25e édition du tournoi international MED Avenir se jouera en quatre tableaux: simple garçons, simples filles, double garçons et double filles.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

L’agenda