Aufait Maroc

Euro/Grèce : Salpingidis, le joker aux buts décisifs

Euro/Grèce: Salpingidis, le joker aux buts décisifs
Dernière mise à jour le 12/06/2012 à 16:09

Dimitris Salpingidis, qui devrait être titularisé face à la République Tchèque mardi à Wroclaw lors de la 2e journée du groupe A de l’Euro-2012, a toujours été décisif pour la sélection grecque, comme devant la Pologne, mais l’attaquant se veut modeste.

« Je ne fais pas exprès de marquer dans les grandes compétitions. Je pense que j’ai juste de la chance », a commenté Salpingidis, 31 ans, à propos de ses buts en sélection.

Vendredi à Varsovie, la Grèce était menée 1-0 par la Pologne et a frôlé le K.O. à plusieurs reprises sans se créer de véritables occasions de but. Surtout après l’exclusion de Sokratis Papastathopoulos (44e, deux cartons jaune).

Mais au retour des vestiaires, Salpingidis entre alors sur le terrain à la place de Sotiris Ninis. Cinq minutes plus tard, l’attaquant du PAOK profite de la mésentente entre le gardien et un défenseur polonais pour égaliser. La Grèce aurait même pu l’emporter si le penalty de Karagounis, qu’il a provoqué, n’avait pas été arrêté par le gardien remplaçant Tyton (71e).

« Je me sens honoré d’être capable encore de représenter mon pays et d’enfiler le maillot de l’équipe nationale », a encore affirmé Salpingidis, sans doute parce qu’il sait qu’il n’a marqué que huit buts en 57 sélections.

Ce qu’il n’a pas dit, en revanche, c’est que ses buts valent de l’or pour la Grèce. Comme en octobre 2010 face à Israël, en qualifications à l’Euro-2012 (2-1), ou encore en Ukraine, en novembre 2009, lors du barrage du Mondial-2010 (1-0). Et que dire de son but contre le Nigeria (2-1) au 1er tour du Mondial sud-africain, qui a contribué à la première victoire de la Grèce dans une phase finale de Coupe du monde ?

Plus prolifique en club

Et en égalisant devant la Pologne, Salpingidis est aussi devenu le premier Grec à avoir marquer un but au Mondial et à l’Euro.

S’il n’a pas été très prolifique en sélection, Salpingidis est le buteur grec N.1 en Coupes d’Europe et a réussi son 100e but en Championnat de Grèce en 2011, pour le PAOK Salonique qu’il a rejoint un an plus tôt en provenance du Panathinaïkos.

En quatre saisons avec le club de la capitale, Salpingidis a remporté un titre de champion et une Coupe de Grèce (2009-2010), agrémentés de deux trophées de meilleur joueur de l’année en 2008 et 2009.

Né le 10 août 1981 à Salonique, Salpingidis avait démarré sa carrière professionnelle à Kavala, un club de deuxième division auquel il avait été prêté par son équipe formatrice, le PAOK. Après une saison étincelante (meilleur buteur de D2), il est retourné au PAOK, à 21 ans, pour ne plus le quitter jusqu’à son transfert au Pana à l’été 2006 pour 1,8 millions d’euros.

Retour aux sources, donc, en 2010 pour un contrat de quatre ans qui prévoit un salaire annuel de 800.000 euros. Mais en raison des difficultés économiques de la Grèce et de ses clubs de foot en particulier, Salpingidis est dans l’oeil du viseur de nombreux clubs étrangers.

Le buteur-sauveur se concentre, lui, sur les deux prochaines rencontres de la Grèce: « Ce sont des matches difficiles face à la Russie et la République Tchèque. Nous essaierons de donner le meilleur de nous-mêmes et si jamais nous parvenons à nous qualifier, nous serions tous très heureux! »

A lire aussi...