Aufait Maroc

Michael Jackson voulait une vie normale pour ses enfants selon sa fille

Michael Jackson voulait une vie normale pour ses enfants selon sa fille
Dernière mise à jour le 08/06/2012 à 12:39

Michael Jackson faisait porter des masques à ses enfants pour assurer leur anonymat et leur permettre de mener une enfance normale, contrairement à celle qu’il avait vécue, déclare sa fille Paris dans un entretien télévisé avec Oprah Winfrey.

Dans cet entretien, qui doit être diffusé dimanche aux Etats-Unis, Paris, aujourd’hui âgée de 13 ans, explique que lorsqu’elle était plus jeune, elle ne comprenait pas pourquoi elle et ses frères Prince et Blanket étaient obligés de porter des masques.

« J’étais vraiment perdue. Je ne savais pas pourquoi je devais porter un masque. Mais maintenant, je comprends la raison pour laquelle mon père voulait qu’on couvre nos visages », dit-elle.

Avec les masques, « quand nous sortions sans lui, on ne pouvait pas nous reconnaître », a-t-elle ajouté, précisant que la ruse leur permettait d’aller incognito au fast-food pour enfants Chuck E. Cheese ou au magasin de jouets Toys R Us.

« (Notre père) nous disait que lorsqu’il était jeune, il n’avait pas vraiment eu d’enfance. Il était toujours coincé en studio, à chanter, pendant que les enfants jouaient dehors. Il voulait qu’on ait ça (une enfance normale) ».

« Il était vraiment un père normal avec nous. Nous étions punis si on faisait quelque chose de mal », poursuit-elle.

Paris, qui avait 11 ans à la mort de son père le 25 juin 2009, fera ses débuts d’actrice dans le film « Lundon’s Bridge and the Three Keys », d’après une série de livres à succès pour adolescents.

En octobre dernier, elle était apparue sur scène avec ses frères à l’occasion d’un concert à Cardiff, au pays de Galles, organisé en l’honneur de Michael Jackson.

Le « roi de la pop » est mort à l’âge de 50 ans d’une surdose de propofol, un puissant anesthésiant qu’il utilisait comme somnifère avec la complicité de son médecin. Ce dernier, Conrad Murray, a été condamné en novembre dernier à quatre ans de prison pour homicide involontaire.

A lire aussi...