Aufait Maroc

Mériem Bensalah-Chaqroun : la première femme à la tête du patronat

Mériem Bensalah-Chaqroun: la première femme à la tête du patronat
Dernière mise à jour le 16/05/2012 à 19:51

Mme Mériem Bensalah-Chaqroun, présidente de la société des eaux minérales Oulmès a été élue mercredi à la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), devenant la première femme à occuper ce poste depuis l’indépendance du royaume en 1956, a constaté un journaliste de l’AFP.

Elle rejoint le club restreint des femmes à la tête des confédérations de patronats comme en France et en Italie.

La patronne des patrons, seule candidate à la présidence de la CGEM, a succédé à Mohamed Horani, un homme d’affaires de Casablanca, la capitale économique du Maroc qui abrite le siège de la puissante CGEM.

Mme Bensalah Chaqroun, 49 ans, « a obtenu le soutien des candidats hommes qui se sont retirés au profit de la première femme marocaine qui a osé postuler à la présidence de la CGEM », écrit mercredi le journal indépendant Aufait.

Créée en 1947, la CGEM est une association privée qui regroupe des milliers d’entrepreneurs de « toutes tailles et de tous les secteurs » (industrie, commerce et services).

La nouvelle présidente de la CGEM a déclaré à la presse qu’elle est « très touchée par la marque de confiance placée en elle pour être à la tête de cette confédération ».

« Je suis consciente, a-t-elle ajouté, de la responsabilité qui m’incombe et je vais oeuvrer au cours de mon mandat de trois ans pour résoudre les problèmes qui entravent le développement des petites et moyennes entreprises (PME), des locomotives de l’économie ».

« Je voudrai rendre crédibles les PME dans le cadre de l’évolution de l’économie marocaine », a-t-elle assuré.

Mme Bensalah est diplômée de l’Université de Dallas (USA) et titulaire d’un diplôme en management et financement délivré par la même faculté.

A lire aussi...