Aufait Maroc

La France déplore la fermeture par l’armée israélienne de deux chaînes de télévision palestiniennes

La France déplore la fermeture par l’armée israélienne de deux chaînes de 
télévision palestiniennes
Dernière mise à jour le 01/03/2012 à 18:33

Paris, 01 mars 2012 (MAP) – La France a déploré jeudi la fermeture par l’armée israélienne de deux chaînes de télévision palestiniennes émettant depuis Ramallah, « une zone sous le contrôle de l’Autorité palestinienne », appelant Israël à revenir sur décision en permettant « sans tarder » la reprise de l’activité des deux chaines.

« La France déplore la fermeture par l’armée israélienne de deux chaînes de télévision palestiniennes indépendantes, Watan TV et Al-Quds educational TV émettant depuis Ramallah et donc depuis une zone sous le contrôle de l’Autorité palestinienne », a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero.

« Ces fermetures nous préoccupent d’autant plus que nous avions entretenu des relations de coopération avec ces médias, notamment via Canal France International (CFI) », partenaire de la chaîne Watan TV pour la création d’un programme éducatif à destination des jeunes, a-t-il ajouté, lors d’un point de presse.

Rappelant l’attachement de la France au « respect des compétences de l’Autorité palestinienne sur les zones qu’elle contrôle », il a souligné qu’elle restera « très vigilante à toute atteinte à la liberté d’expression et d’information ».

« Nous demandons aux autorités israéliennes de restituer les équipements confisqués et de permettre sans tarder la reprise de l’activité de ces deux chaines de télévision », a noté le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

L’armée israélienne avait justifié sa décision de fermer les deux chaines par le fait qu’elles seraient des « télévisions pirates » perturbant la diffusion d’autres chaînes légales, ainsi que les communications aériennes, ce que l’Autorité palestinienne a démenti.

Selon le ministre palestinien des Télécommunications, les deux chaînes sont inscrites à l’Union internationale des télécommunications (UIT) et émettent de ce fait de manière légale.

TI–BI/HK

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

L’agenda